L’Ostau Marmandés

En partenariat avec le musée d’Aquitaine, plusieurs structures marmandaises de la ville de Marmande recevront une partie de l’exposition « Le guetteur mélancolique » de Félix Arnaudin. Cette exposition déjà présentée au Musée d'Aquitaine et à Marquèze a rencontré un grand succés. Elle vous fera découvrir cet artiste talentueux.

L'exposition à Marmande

Trois lieux  à explorer  : 

La médiathèque : les mises en scène des travaux des champs et domestiques, présentation de l'élaboration des prises de vues (grande salle) et quelques portraits d'enfants et de famille (escaliers)

L'Ostau Marmandés : l'architecture vernaculaire, le pâturage, le gemmage, quelques images de la vie quotidienne et Félix Arnaudin, l'homme.

Musée Albert Marzelles : les paysages (espace temporaire) et quelques portraits (escaliers et second étage)

Œuvre photographique, 1874 - 1921 Félix Arnaudin, le guetteur mélancolique

184 66 27 3151 Felix Arnaudin autoportrait vers 1876En 1844, nait Félix Arnaudin, à Labouheyre, au cœur des Landes.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, le territoire de son enfance subit des bouleversements considérables. Les espaces infinis de landes rases où dominent ajoncs, bruyères et molinie, où l'eau affleure en marais et lagunes, deviennent la plus grande forêt d'Europe plantée d'une seule essence : le pin maritime. Les horizons largement ouverts se ferment à la vue, l'antique système agro-pastoral disparaît.

Profondément attaché à la culture traditionnelle qu'il voit disparaître, à l'approche de ses trente ans, Félix Arnaudin décide d'en transmettre l'essence et de consacrer sa vie à la collecte du patrimoine oral et à la constitution d'une mémoire visuelle.

Il choisit la photographie pour montrer ce qu’était la Grande Lande dont il a une connaissance intime. Dans un premier temps, il tente de la représenter comme une nature originaire. De la lande rase aux multiples lagunes, parsemée çà et là de bergeries, il étend son exploration du paysage à la sègue (Vieille forêt de pins) , aux arbres, chemins, rivières, étangs, prairies et cultures vivrières. Puis il s’efforce de mettre en scène les travaux des champs et les travaux domestiques. Il s’intéresse également à l’architecture vernaculaire et réalise aussi des portraits individuels et de groupe, toutes générations confondues, dans une grande volonté d’authenticité.

A travers son œuvre photographique Félix Arnaudin témoigne des interactions entre l’humain et la nature. Il tisse ainsi l’identité d’un paysage…qui n’est déjà plus. Il crée un lexique visuel fort, donnant à ses images une intemporalité et une universalité dont l’influence reste perceptible dans le travail d’artistes et photographes contemporains.

Un livre : Félix Arnaudin, le guetteur mélancolique

Le guetteur mélancoliqueLivre publié le 14/04/2016 Auteur(s) : Ecomusée de Marquèze sous la direction de Vanessa Doutreleau et de Catherine Vigneron textes de François Hubert, Gilles Mora, Jean Tucoo-Chala et al. Editeur : Editions Kilika - Saint-Pée-sur-Nivelle (Pyrénées-Atlantiques) . En vente sur l'exposition et à la librairie "Le gang à la clef à molette"

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la plantation des pins bouleverse rapidement le paysage de la lande, son économie et les modes de vie des habitants. Convaincu qu'une grande civilisation agro-pastorale est en train de disparaître sous ses yeux, Félix Arnaudin, né en 1844, décide, à l'approche de ses trente ans, de consacrer sa vie à la collecte du patrimoine oral et à la constitution d'une mémoire visuelle : projet colossal. Cette « Grande-Lande », il la parcourt inlassablement en quête d'images, de contes, de légendes, de chants, de proverbes, d'histoire locale et d'histoires naturelles, de croyances, d'usages, et de mots de la langue gasconne. Ses champs d'exploration photographique s'organisent selon quatre grands centres d'intérêt : les espaces infinis de la lande, l'architecture vernaculaire et son environnement, les portraits, les scènes de la vie quotidienne. Félix Arnaudin en donne une représentation construite, longuement réfléchie. Il accompagne ses images de notes écrites et parfois de croquis. Au-delà de son oeuvre ethnographique désormais reconnue, l'exposition et cet ouvrage qui l'accompagne, attestent d'une véritable oeuvre photographique, couvrant près d'un demi-siècle.

 

Pour mieux connaître Félix Arnaudin : Ecouter sur France Inter, La marche du siècle du vendredi 21 juin 2019 par Jean Lebrun 27 minutes

Le témoin du vendredi : Félix Arnaudin (1844-1921), lou Pec, le fou...l'imagier des landes 

https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-21-juin-2019?xtmc=arnaudin&xtnp=1&xtcr=3

Des animations autour de l'exposition Arnaudin à Marmande

Inauguration le jeudi 12 septembre. 

Dimanche 22 septembre de 16h  à 17h30  au musée Marzelles animation avec le groupe musical des ATP « Musique traditionnelle de Gascogne sur les pas d’Arnaudin ».

Jeudi 26 septembre à partir de 17h à l'Ostau : Rencontre avec Marc Large auteur du livre "La folle histoire de Félix Arnaudin" et dédicaces ; à 20h30 Veillée avec Marc Large sur l'oeuvre et la vie d'Arnaudin.

Jeudi 10 octobre à 20h30 à l'Ostau : veillée avec Patric Lavaud : Félix Arnaudin et l’accordéon. A plusieurs reprises, Félix Arnaudin critique « l’affligeant, l’odieux, le stupide accordéon », symbole musical d’une modernité qu’il déteste et auquel il reproche d’avoir contribué à la disparition des instruments plus anciens comme le fifre, la flûte à trois trous ou encore la cornemuse...

Samedi 16 novembre de 9h30 à 12h30 en partenariat avec le Conservatoire de musique de Marmande :   Un atelier avec Sébastien Cogan ouvert à tout musicien ayant une certaine pratique instrumentale et souhaitant découvrir la musique traditionnelle gasconne, ou approfondir ses connaissances dans ce domaine, à partir des collectages d'Arnaudin. 

 

Calendrier

Juillet 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Bals et animations

Aucun événement

A venir

Aucun événement