L’Ostau Marmandés

Mise en place dans le cadre de la quinzaine occitane, l’exposition « L’odyssée du pruneau d’Agen » mise à disposition par les Archives Départementales 47 sera à découvrir à partir du 30 mars à l’Ostau, en visite libre,

thFleuron de l’identité agenaise et lot-et-garonnaise, le pruneau d’Agen a une histoire qui nous invite au voyage à travers le monde.
 
Tout d’abord parce que le prunier est un arbre qui est originaire de l’Orient. Il nous vient de loin ! Présent dans l’Agenais et le Bas-Quercy dès l’Antiquité, le prunier s’est très bien acclimaté dans notre région. Surtout, la variété qui donne le pruneau d’Agen est le fruit d’un mariage réalisé entre des pruniers locaux et une espèce introduite en Agenais au Moyen âge, au retour des Croisades. Une greffe de génie, qui a pris et qui était promise à un bel avenir ! Ensuite, parce que, dès le XVIIe siècle, le pruneau d’Agen, avec ses qualités nutritives et sa bonne conservation lors des longs voyages, acquiert une renommée internationale et s’exporte. On le retrouve en grande quantité non seulement chez les marchands d’Europe du Nord mais également en Amérique et dans les colonies françaises. Au fil des décennies et des évolutions techniques, les producteurs innovent dans leurs méthodes, les grandes maisons de négociants développent leurs activités et les fabricants de spécialités à base de pruneau d’Agen enrichissent leurs gammes. Le monde professionnel du pruneau se structure au niveau national et international pour valoriser les atouts de ce fruit sous toutes ses formes. Aujourd’hui, si le pruneau se vend aux quatre coins du monde, c’est que les plants de prunier qui ont fait la célébrité d’Agen se cultivent sur quatre continents ! Laissez-vous tenter par l’histoire de l’odyssée du pruneau d’Agen : c’est un voyage qui démarre dans l’Antiquité et qui va vous emmener de la Chine jusqu’à la Californie, en passant par l’Amérique du Sud, l’Australie et l’Afrique du Sud !

http://www.lotetgaronne.fr/fr/toutes-les-actualites/actualite/article/exposition-lodyssee.html 

Le catalogue de l'exposition d'Agen "L'odysée du pruneau d'Agen" réalisé par les archives départementales :http://www.cg47.org/archives/Expositions/pruneaux/Catalogue_expo_pruneau_web.pdf

image00213306 musée du pruneauL'exposition sera agrémentée par des objets prétés par le musée du pruneau de Granges sur Lot. http://www.musee-du-pruneau.com/le-musee  

Ce musée a été mis en place en 1990. Toute l’épopée du pruneau y est racontée. De la prune venue d’Orient jusqu’à ce fameux pruneau d’Occident et surtout... d’Agen ! L’itinérance dans plusieurs espaces vous est ainsi proposée : une première salle retrace le séchage de la prune depuis 150 ans en mettant en scène des reconstitutions fidèles du travail d’autrefois, avec d’authentiques fours de séchage, une superbe collection d’outils anciens et de documents illustratifs, témoins d’un riche passé prunicole. Dès le second espace, la préparation de la prune n’aura plus de secrets pour vous. Vous serez immérgé dans un atelier du début du siècle dernier en pleine activité : triage, manchonnage, conditionnement... Puis vous accèderez à la dernière salle qui renferme des collections rares et des archives passionnantes notamment sur le commerce de la prune autrefois. Vous aurez aussi le privilège de découvrir le plus vieux pruneau du monde fabriqué en 1856 par...une maison agenaise ! Et bien d’autres choses encore !

Illustration musée du pruneau

Exposition ouverte tous les après-midi de 14h à 18h  du mardi au samedi du 30 mars au 30 juin 2019. Entrée 14, rue de l'hirondelle. 

 

 

-ournées européennes du patrimoine 2018 « L’art du partage ». Les ATP de Marmande proposent :

affiche patrimoine 5 def

 Samedi 15 septembre 2018 de 10h à 18h.  Place Bernard Maury* au-dessus du marché

Partage des savoir-faire avec des démonstrations de métiers traditionnels : Vannière, menuisière, dentellière, tanneur, cordier, tonnelier, tapissière…

Fabrication et vente de pâtisseries traditionnelles : crêpes, merveilles,gâteaux à la broche.

De 10h 30 à 12h Partage de la langue occitane autour d’un café

Animation musicale à divers moments avec le groupe de musique de rue « Bagassèir de Garona ».

Sur les deux jours à l’Ostau Marmandés

De 10h à 18h visite gratuite du musée « Au fil de la mémoire » et de l’exposition temporaire « dessins d’humour de Michel Uturria ».

Dimanche 16 septembre de 10h à 18h. Rue Labat*

De 15h à 17h Initiation aux danses gasconnes

Animation musicale à divers moments avec les musiciens des ATP.

 * Repli à l’Ostau si mauvais temps 

"Au fil de la mémoire" Suivez le fil de lin, de chanvre, de laine... pour fabriquer les tissus et les costumes.josette.png

Découvrez les outils, les techniques, les coiffes, les codes vestimentaires avec la collection de Josette Menara.

Ouvert le mercredi et le samedi de 15h à 18h. Groupes visites possibles sur rendez-vous au 05 53 84 45 08. Entrée 3 €. Gratuit pour les adhérents de l'association à jour de leur carte.

 

Au rez-de-chaussée :

muse 10 ConvertImageDans la salle d'accueil de la belle maison de la rue Labat, nous présentons une reconstitution d’un intérieur rural modeste de la fin du XIXème et début du XXème siècle. C’est la pièce à vivre où se côtoient les générations : enfants, parents et grands-parents. Meubles d’époque et ustensiles de cuisine, linge de maison, vaisselle, moyens d’éclairage et de chauffage avec des objets existants déjà à cette époque. 

L’autre côté de la pièce, offre deux tableaux différents :musee 4

La lessive à « l’ancienne » avec les laveuses et les divers ustensiles.  Des panneaux et explications illustrent ce travail pénible.

Le coin « remise » ou « débarras » où se mêlent des objets hétéroclites liés à la vie à la campagne : aux travaux des champs, au bétail, aux différents élevages, aux travaux domestiques corvée d’eau, nourriture etc.

Les mannequins mis en scènes portent des vêtements d’époque ou des reproductions. 

 

Au Ier étage :

musée 8Au centre de la pièce, c’est le départ de la fabrication du tissu avec un échantillonnage de diverses fibres textiles et outils pour l’extraction des fibres, la fabrication des fils puis des tissus. De nombreux panneaux présentent les matières principales : chanvre, lin, laine, soie et ils permettent de découvrir l’historique et l’utilisation de ces diverses matières.

Un mur est réservé à l’impression sur étoffes avec l’historique des indiennes, et à  la naissance de cette industrie en France.

Un  autre mur et des tables offrent un échantillonnage de linge brodé et d’objets de cette époque. Le raccommodage a une place à part,  illustrant la dextérité  des nos aïeules et le besoin d’économiser dans des temps pas toujours faciles. La petite enfance n’est pas oubliée avec langes, couches  et tenues d’autrefois.musee 1

Quelques costumes régionaux : la vallée d’Ossau, les Landes et le gemmage et le Pays toulousain.

musee 2Divers sabots et chaussures complètent cet aperçu d’un autrefois pas si loin en réalité. Une série de vitrines présente les coiffes de l’Agenais et de différentes régions.

"Tout ce travail est le résultat de nombreuses années de recherches dans les archives et bibliothèques de diverses régions, de collectages, et de chine dans les brocantes.  C’est un travail personnel avec ses manques et peut être des erreurs."    Josette Ménara.

 

Passionnée et passionnante Josette Ménara

Mon parcours                              Josette  Ménara    avril 2016

JUILLET 1968

En promenade, nous découvrons notre région. La vie parisienne semble loin.Le son aigrelet d’une vielle nous attire vers un groupe de danseurs folkloriques. Le spectacle est plaisant. Les femmes évoluent dans des costumes  simples et colorés. Sur les tabliers sont brodés des pruneaux.  Bizarre. Autrefois, les femmes portaient-elles le symbole de leur terroir sur leurs vêtements ?

Au sein d’un petit groupe et en famille nous apprenons les danses traditionnelles et des chansons occitanes. Je m’exerce  à l’accordéon diatonique. Quand nous sommes un peu au point nous décidons de nous costumer et nous recherchons les costumes les plus authentiques possibles. Je m’intéresse donc à l’histoire de ma nouvelle région. Monsieur Caubet, historien local, m’accueille avec simplicité. Je découvre alors la vie laborieuse des paysans du Sud Ouest autrefois. Dès lors, les bibliothèques, les archives, les musées reçoivent ma visite. A l’époque, peu de documents sont numérisés. Je fais du collectage dans la vallée d’Ossau et visite les musées pyrénéens.  Grâce au laisser passer de l’Amicale Laïque de Tonneins, je cherche, gantée, dans les fonds de réserve de la bibliothèque nationale. Sur Toulouse, M.Troupel, m’aide beaucoup et je reçois l’aval du Conservatoire occitan pour mon travail. J’ai arrêté la danse mais je continue mes recherches avec la complicité de mon époux. Nous faisons les brocantes et les vide-greniers à la recherche d’objets usuels anciens.

C’est la vie rurale du milieu du XIX e siècle à guerre de 14-18 qui me passionne. C’est une période importante. La révolution industrielle amène des nouveautés qui allègent et bouleversent certaines conditions de vie mais amènent aussi des contraintes  et une nouvelle misère. Pour le peuple, comme auparavant, l’économie est de rigueur et la simplicité se retrouve dans les costumes.

L’histoire, la géographie, les sciences, les us et coutumes, les métiers, les classes sociales, les mœurs, la mode et surtout la religion encore  omniprésente à cette époque, sont autant de paramètres pour l’étude du vêtement et de la vie quotidienne.

Guyenne ? Gascogne ? Pour moi, qu’importe ! Le Sud Ouest est une mosaïque de peuples due aux diverses invasions. La vallée de la Garonne est riche. C’est un lieu de passage important. La mouvance des hommes,  au gré de l’Histoire, a laissé pour chaque période un héritage culturel et des frontières mouvantes. C’est pour ces raisons que la vie de nos Anciens m’intéresse.

Les Arts et Traditions Populaires de Marmande m’apportent beaucoup par la danse, la musique et leurs diverses animations  Les veillées gasconnes, riches en activités, en histoires locales, en contes et chansons en Occitan sont autant de fenêtres de plaisirs dans la vie de notre époque.

Un air de vielle, de la danse traditionnelle et des pruneaux brodés sur un tablier m’ont fait plonger dans l’étude passionnante de la vie et des costumes d’autrefois. Pour moi, ils sont indissociables.

Josette  Ménara

Calendrier

Avril 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

Bals et animations

27 Avr 2019
21:00 - 23:59
Bal à Noaillan 33
05 Mai 2019
14:30 - 19:00
"Le grand bal" à Casteljaloux

A venir

20 Avr 2019
10:30 - 12:00
Café occitan
20 Avr 2019
14:00 - 17:00
Initiation tricot
23 Avr 2019
20:30 - 22:00
Danses Marmande
25 Avr 2019
20:30 - 22:00
L'odyssée du pruneau d'Agen contée
26 Avr 2019
16:00 - 18:00
Atelier théâtre
30 Avr 2019
18:00 - 20:00
Cours occitan
02 Mai 2019
18:30 - 20:00
Chants occitans
03 Mai 2019
16:00 - 18:00
Atelier théâtre
04 Mai 2019
10:30 - 12:00
Café occitan
07 Mai 2019
18:00 - 20:00
Cours occitan